Costa Coulentianos

Costa Coulentianos est un sculpteur franco-grec, né en 1918 à Athènes et décédé en 1995 à Plan-d’Orgon dans les Bouches-du-Rhône.

Costa Coulentianos entreprend des études à l’École Nationale des Beaux-Arts d’Athènes qu’il termine en 1940. Ayant obtenu une bourse de la France, il vient s’installer à Paris dès 1945. Il est alors mêlé aux mouvements picturaux de son époque, fréquente l’atelier de Zadkine et participe à de nombreux salons comme le Salon de Mai, le Salon de la Jeune Sculpture ou l’exposition internationale de sculpture contemporaine au Musée Rodin à Paris en 1956.

Ses matériaux favoris sont les métaux, que ce soit le bronze, l’aluminium et surtout le fer décliné en ses différents alliages, travaillant exclusivement de ses mains sans aucune intervention de machines ou d’automatismes et ‘à l’inspiration’, sans plan préalable. Parmi ses thèmes de prédilection, on compte les thèmes aériens (acrobate, oiseau) et le corps féminin. Il a enseigné l’art de la sculpture d’abord en 1975-1976 aux Arts décoratifs de Paris puis en 1979-1980 à l’École des Beaux-arts de Marseille.

Les œuvres de Costa Coulentianos ponctuent le département de l’Ain où l’artiste s’était installé et réalisa de nombreuses sculptures de grande dimension belt phone. Une exposition à Pont-de-Vaux, organisée à l’initiative du Musée Chintreuil et de l’Association des Arts Pontévallois, a permis de réaliser une rétrospective dans une des salles du musée Chintreuil et sur les bords de la Reyssouze jusqu’au port de plaisance.

Costa Coulentianos rencontra à Paris Roger Vailland par l’intermédiaire de La Galerie de France, grand carrefour de l’art moderne des années 1950. Comme il se plaignait du manque de place, de ses difficiltés à créer de grandes sculptures dans son atelier parisien, beaucoup trop petit, Roger Vailland, qui venait d’acquérir une de ses œuvres, lui proposa de venir s’installer dans son village de l’Ain et de faire son atelier dans une grange qu’il venait d’acheter. C’est ainsi que Costa vécut à Meillonnas et put réaliser les nombreuses sculptures de grande dimension que l’on peut voir en parcourant ce département. Après le décès de Roger Vailland en 1965, Coulentianos s’installa dans sa maison-atelier de Chavannes-sur-Reyssouze, commune située à côté de Pont-de-Vaux plastic sports water bottles.

Dans les années 1980, il déménagea pour s’installer à Plan d’Orgon dans les Bouches-du-Rhône, un paysage qui lui rappelait plus certainement ses origines grecques. Durant la dernière partie de sa vie, il transmit son savoir à l’artiste suisse Patrice Stellest, en formant ce-dernier aux techniques de soudure du métal neuf.