Haplogrupo P ADN-Y

En genética humana, el Haplogrupo P (P295) es un haplogrupo del ADN del cromosoma Y derivado del haplogrupo MPS. Está ampliamente difundido en Europa, América y Sur de Asia a través de sus haplogrupos derivados Q y R.

El principal clado de P (P295) es P-M45, el cual tiene un probable origen hace unos 34.000 años​ en el Subcontinente Indio o Sudeste asiático. El haplogrupo P estuvo inicialmente definido por el marcador M45 waterproof bag phone, ancestro directo de Q y R, pero hoy se sabe que hay una rama más antigua asignada como P-P295* que está relacionada con el Sudeste asiático, o más precisamente, con el poblamiento de la región de Sondalandia durante el paleolítico.

Curiosamente, el grupo monofilético formado por haplogrupos Q y R thermos free shipping, que constituyen la mayoría de los linajes paternos en Europa, Asia centro-meridional y América, representa el único subclado del haplogrupo MPS (o K2b) que no está restringido geográficamente al Sudeste de Asia y Oceanía. Las estimaciones de tiempo entre K-M9 y P-P295 implica un proceso de rápida diversificación inicial de K-M526 que probablemente ocurrió en el Sudeste de Asia, con posterior expansión hacia el oeste de los antepasados de los haplogrupos Q y R.​

Aparte del típico haplogrupo eurasiático R y el haplogrupo asiático-americano Q, están los descendientes derivados de P-M45 llamados P1*, los cuales se han reportado en moderadas frecuencias en el subcontinente indio. En India se encuentra la mayor frecuencia entre musulmanes de Manipur (30%) y en los Madia Gond (25%).​

Por otro lado, P-P295* se encuentra en bajas frecuencias en el Sudeste asiático.

También se ha reportado en otras poblaciones anteriormente, sin embargo éstas corresponden a subclados derivados de R.

El haplogrupo P (P295) presenta los siguientes subclados:

Haplogrupos del cromosoma Y humano

Lahage (Haute-Garonne)

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Géolocalisation sur la carte : France

Lahage est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Lahageois.

Commune située dans le Savès à 40 km au sud-ouest de Toulouse et 20 km au sud-ouest de Muret. La commune est limitrophe avec le département du Gers

La superficie de la commune est de 765 hectares ; son altitude varie de 223 à 333 mètres.

La Boulouze prend sa source sur la commune.

Le nom du village appartient à la série des Fage, identifiés par Albert Dauzat et Charles Rostaing et il signifie « lieu planté de hêtres, hêtraie ».

Le latin fagus pour « hêtre » a donné le gascon hag et le languedocien fag, que l’on retrouve dans lahage, indiquant la présence de ces arbres dans la région.

Hage est la forme gasconne, correspondant à l’occitan fage, langue caractérisée par l’amuïssement du f [f] initial latin (comme en castillan). La désinence étant francisée, il s’agit en réalité de Hagia lint remover electric, Haya, forme féminine en -a (-o), du suffixe -i- indiquant la localisation. Ce terme est issu du latin fagea « hêtraie ». Le mot hêtre se dit hag en gascon, fag / fau en occitan, termes issus du latin fagus, comme l’ancien français fou.

On trouve aussi le mot Haget / Faget avec le suffixe -etu(m) qui sert à désigner un ensemble d’arbre appartenant à la même espèce (un « collectif ») qui a donné -ey / -ay / -aye / -oy (parfois graphié -et également) selon les dialectes d’oïl, d’où français -aie (maintenant féminin) > hêtr-aie, mot attesté dans le nord de la France sous les formes Fy, Fay, Fey, Foy.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’église du village aurait servi de cache pour armes, hommes ou ravitaillement à l’usage du Maquis de Rieumes. Par ailleurs, le château servit de point d’appui au Réseau Morhange waterproof bag phone.

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes Cœur de Garonne et du canton de Cazères (avant le redécoupage départemental de 2014, Lahage faisait partie de l’ex-canton de Rieumes) et avant le 1er janvier 2017 elle faisait aussi partie de la communauté de communes du Savès.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008.

En 2014 stainless steel water, la commune comptait 219 habitants, en diminution de -4,78 % par rapport à 2009 (Haute-Garonne : 6,59 % , France hors Mayotte&nbsp latest football jersey;: 2,49 %)

Lahage fait partie de l’académie de Toulouse.

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l’environnement se font dans le cadre de la Communauté de communes du Savès.

Il existe une déchèterie située sur la commune de Rieumes (déchèterie du Savès).

Sur les autres projets Wikimedia :